Les Frérots : Spectacles d'ateliers d'écriture

ORGANIGRAMME

Pour exemple, l'organigramme du dernier projet.

PRÉSENTATION

Depuis 5 ans, le duo Les Frérots (Arnaud Roman et Gino Bilheur) crée des spectacles de chansons avec des personnes en difficulté sociales, particulièrement avec des pré-ados, ados et jeunes adultes - qu'ils soient déscolarisés, suivis par l'Aide Sociale à l'Enfance et/ou la Protection Judiciaire de la Jeunesse, ou en situation d'illettrisme -. A deux, ils interviennent ainsi dans des centres sociaux, des espaces des solidarités, des classes relais, des associations, et cela grâce à des financements tant publics (mairie, conseil général, ministère de la culture) que privés (fondations). Plusieurs spectacles ont déjà été créés, plus de 60 chansons originales ont été écrites, et d'autres sont à venir...
 

 

Les Frérots, c'est Arnaud et Gino, qui, en plus d'être duo sur scène, ont la particularité d'être complémentaires pour mener ce type de projets.

Arnaud, auteur, compositeur, musicien accompagnateur (pianiste) et interprète a déjà encadré des ateliers d'écriture, notamment pendant trois ans avec l’Éducation Nationale dans les établissements des ZEP (zones d'éducation prioritaire) parisiennes, il anime aussi des ateliers pour adultes et il est aussi coach d'interprétation.

Gino, interprète, musicien (trompettiste) et comédien, est formateur à l'éveil théâtral et metteur en scène de spectacles depuis de nombreuses années, notamment pour la Cie circassienne Cri O Lane Circus.

 

Genèse

Pour clore le Grand Festival des Fromages de Chèvres 2011, qui -malgré son nom fantaisiste- a la très sérieuse singularité et ambition de donner annuellement la parole à ceux qui ne l'ont pas, Christian Paccoud a monté un spectacle final mettant en scène des adolescents en difficultés, des délinquants et des handicapés.

Fort de la réussite ce ce spectacle, issu des ateliers qu'il donne tout au long de l'année dans des centres spécialisés et des centres sociaux, Christian a choisi « passer le témoin » afin que cette expression libre puisse s'étendre !

Le fait de participer depuis plusieurs années à cette formidable aventure humaine et artistique qu'est le Festival des Fromages de Chèvres, de participer activement à son organisation, d'accompagner les jeunes pour le spectacle final, d'être partie prenante de ce formidable élan artistique spontané, non conventionnel et non conventionné, a fait comprendre aux Frérots les bienfaits et les mécanismes d'une telle démarche de création.

Compte tenu de leur motivation sans faille, de leur qualité d'écoute, de leur expérience, Christian leur a fait confiance pour développer l'aventure. 

 

"Le cri est toujours le début d'un chant". 

C'est la démarche qu'ils s'efforcent de faire vivre depuis...

 

Un exemple concret
 

La chanson : de l’écriture à la scène

Réconcilier les jeunes avec l’écriture grâce à la chanson, c’est le défi lancé par l’association de lutte contre l’illettrisme Savoirs Pour Réussir Paris.

Pendant 3 mois, Les Frérots ont accompagné avec bienveillance une dizaine de jeunes dans cette grande aventure.

Au programme : écriture des textes, jeux de scène, travail vocal …

Après de nombreux efforts, le projet « La chanson : de l’écriture à la scène » s’est achevé lors d’une représentation publique, à l’auditorium de la Médiathèque Marguerite Duras à Paris, durant laquelle les jeunes ont chanté leurs œuvres, mettant ainsi en valeur tous leurs talents. Il a obtenu le label « Agir ensemble contre l’illettrisme » de l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme.

A l’origine, ce projet repose sur la conviction que la culture et la pratique artistique sont des leviers privilégiés de l’approfondissement des savoirs fondamentaux.

En effet, la musique est un facteur avéré de développement du langage : elle aide la mémorisation, le repérage des rythmes de la langue, l’articulation et le débit, et même le passage à l’écrit (fluidité de lecture, motricité fine…). De même, la chanson, par son format court, facilite l’apprentissage de normes d’écriture.

Une approche globale alliant travail corporel et vocal, pratique artistique et activité de l’esprit favorise les apprentissages (en travaillant en transversalité) et l’épanouissement de la personne.

De plus, la création de chanson donne l’occasion aux jeunes de s’exprimer et faire entendre une parole rarement reconnue. Parce que les jeunes ont à assumer leurs textes en public, ils sont incités à en travailler la forme comme le contenu. Enfin, ce projet, mené dans un esprit de coopération, permet de développer des relations de confiance avec les encadrants et entre les jeunes, et d’acquérir une meilleure estime de soi.

Il a bénéficié du soutien de la Fondation Foujita, de la Fondation France Télévisions, d'Apprentis d'Auteuil et de la Mairie de Paris.


Il est à souligner que tous les jeunes qui ont suivi ce projet (qui étaient précédemment en plein échec relationnel, social et professionnel) ont tous trouvé du travail et/ou entamé une vie de famille suite à cette expérience !!!


Quelques extraits des chansons :

« Garde le sourire, garde le soleil

Moi je suis malade, eh bien c’est pareil

On a des faiblesses, des fragilités

Mais ce n’est pas ça, notre identité »     Zoumi

 

« J’ai fait le bon choix, je n’voulais pas me marier

J’ai fait le bon choix, je n’voulais pas être forcée

A devenir une femme quand j’étais une enfant

J’ai brisé les coutumes alors j’ai fui en France »     Khadidia

 

« On est tous des passagers

Chacun va descendre à son arrêt

Inutile de se vanter

Riche ou pauvre, on est à égalité

Parce qu’on est tous des mortels

Un tour ici-bas et puis au ciel

On est tous des passagers

Chacun va descendre à son arrêt »     Jennie

 

« Je parle trop vite et on ne comprend pas

Tous les mots se bousculent dans ma tête

Tous les mots se chevauchent dans ma bouche

Je bégaye, je redis, je répète

J’parle trop vite alors ma langue fourche

Je n’articule pas bien,

Alors on ne comprend rien »     Tounko

 

 

Méthodologie 

 

Le principe est de laisser les jeunes avec le maximum de liberté dans leur volonté d'expression et de création, avec le minimum d'interventionnisme et de projection dans la facture des chansons

Ce genre d'accompagnement n'est en rien un apprentissage à la poétique et à la composition, il ne se veut ni dogmatique, ni didactique, mais garde néanmoins la possibilité d'avoir un rôle pédagogique et de conseil (le rôle d'éducateur et d'accompagnement thérapeutique étant apporté par les professionnels encadrants). 

Il n'est donc pas besoin de modifier les textes (à part un ou deux détails), mai parfois, il est important d'avoir un rôle de guide, de rail pour amener les jeunes à formuler leurs idées avec leurs propres mots en les aidant à puiser aussi dans les sous-entendus, les non-dits, les "entre les lignes". 

Ce qui est primordial, c'est de garder un regard professionnel et bienveillant, une oreille attentive. Ne pas être juge, ne pas livrer ses émotions pour ne jamais interférer dans la parole donnée qui est souvent intime. 

 

C'est ainsi que se définit le rôle d'accompagnateurs, de catalyseurs (le but n'est pas de laisser les jeunes livrés à eux même) : les techniques d'atelier d'écriture, de mise en scène, d'interprétation interviennent à bon escient, pour les rassurer, les accompagner, ne pas les laisser en panne. 

 

La complémentarité des compétences des Frérots est un atout pour ce genre d'ateliers. Chacun a un rôle prédéfini : l'un ciblé sur l'écriture et la composition, l'autre sur l'interprétation et la mise en scène. 

 

Accompagner la liberté d'écrire et de s'exprimer est le but primordial de cet atelier. La chanson amène aux champs du possible, aux chants du possible qui transcendent l'impossibilité de chanter. L'imaginaire ouvre des portes insoupçonnées et insoupçonnables et donne aux mots la beauté et l'importance aux maux à dire. 

 

Un spectacle d'ateliers ne se crée pas avec un ensemble d'individualités, mais en cherchant -au delà de la mise en valeur de chacun- la cohésion du groupe. Il est fondamental d'appréhender la solidarité, le vivre, créer et chanter ensemble, malgré les différences et les égos. 

 

Tout reste encore à faire, même si l'envie, l'expérience et la méthodologie sont de notre côté, restent la surprise, l'incroyable possibilité du renouveau et de l'inconnu...

Service gratuit simple et accessible à tous

C'est parti